Textes 
 Images 
 News 
Galerie Gabrielle Maubrie 24, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie 75004 Paris  tel: 01 42 78 03 97 fax: 01 42 74 54 00
Do you want to switch to the english version ?

KRZYSZTOF WODICZKO, "DISARMOR" - [ Translate this page in english ]

DIS-ARMOR 2

Dis-Armor est le dernier né d'une série d'équipements prosthétiques psychoculturels conçus par Krzysrof Wodiczko pour répondre aux besoins de communication de citadins aliénés, traumatisés et condamnés au silence. Son intention est d'affronter la dichotomie produite par l'explosion actuelle des technologies de communication et l'implosion rampante d'une communication culturelle deffectueuse. Dis-Armor 2 offre une opportunité de communication indirecte médiatisée, qui permet à ses utilisateurs de parler de dos. Deux petits écrans à cristaux liquides portés sur le dos affichent des images animées des yeux de l'utilisateur, transmises par des caméras installées dans le casque qui recouvre le visage de celui-ci. Un haut-parleur positionné entre les écrans amplifie sa voix. Fixée sur le dos, une rétro-caméra vidéo permet à l'utilisateur de voir l'interlocuteur qui se trouve derrière lui grâce à un écran à cristaux liquides supplémentaire placé devant lui. Un dispositif de transmission vidéo sans fil installé dans le casque permet à deux utilisateurs de travailler en tandem et de transmettre les yeux et la voix de l'un par le dos de l'autre. Dis-Armor 1 avait été à l'origine conçu pour répondre aux difficultés psychologiques spécifiques des étudiants japonais, ainsi qu'à ces "refuseurs d'école" qui vivent dans le silence, sans la moindre expression faciale. Comme Dis-Armor 1, Dis-Armor 2 se veut une alternative ludique à la communication face à face, souvent intimidante. Cependant, à la différence du modèle précédent, Dis-Armor 2 est conçu pour des zones urbaines plus vastes et peut être utilisé par tout individu de n'importe quelle ville ayant survécu à des événement profondément traumatisants (violence, abandon, viol et abus divers) et qui maintenant souhaite surmonter son sentiment de honte, de rompre le silence, et, dans le cadre d'une mission thérapeutique, éthique et politique, de communiquer son expérience dans l'espace social.

Dis-Armor 1 a été produit avec le soutien du Musée d'art contemporain de la ville d'Hiroshima et l'assistance de psychothérapeutes de l'enfance. Deux modèles initiaux ont été utilisés sans les rues et les écoles ainsi que dans des centres commerciaux d'Hiroshima. Dis-Armor 1 et Dis-Armor 2, ont été mis au point dans le cadre des recherches de l'Interrogative Design Group du Center for Advanced Studies du Massachusetts Institute of Technology (MIT).


www.gabriellemaubrie.com/ - 2k - En cache - Pages similaires